MÛRIERS

Scions d’1 an : 21 euros ; 2 ans: 30 euros

Morus alba: 2 variétés: une à fruits blancs particulièrement bonne et qui ne tâche pas ; une autre à gros fruits noirs (Origine fruits oubliés PACA)

Les Mûriers (amorier en occitan) sont des arbres pouvant atteindre 15 mètres de haut. Leur port naturel se présente généralement sous la forme d'un fût court avec de fortes branches charpentières. Le bois des mûriers est de grande qualité. Sa dureté, sa souplesse et sa durabilité en faisaient un bois très prisé des anciens.
Leurs feuilles sont grandes (jusqu'à 20 cm), fortement dentées, ovales ou lobées.
Les fruits ont l'aspect de mûres de ronces, de forme plus cylindriques et de 2 - 3 cm de long selon les variétés. La couleur et le goût des fruits dépendent de l'espèce et de la variété implantée.


Originaire de Chine, le Mûrier blanc fut introduit uniquement pour servir de nourriture aux larves du Bombyx du murier (Bombyx mori), autrement appelées vers à soie. Introduit en France dès le XIV ème siècle, sa culture connut son apogée du début du XVIII ème à la fin du XIX ème, avant de tomber progressivement dans l'oubli.
Très rustique (jusqu'à - 25 C°), le mûrier préfère les terres légères, profondes et plutôt fertiles, mais peut se contenter de coteaux secs. Il redoute en revanche les sols humides et compacts.


Le mûrier noir est originaire de Perse, du Caucase et des bords de la mer Caspienne et aurait été introduit en France voilà près de 2000 ans. Il est réputé pour la qualité gustative de ses fruits. Sa croissance est lente, mais il peut avec l'âge atteindre les 10-12 mètres de haut et jusqu'à 5 mètres de circonférence de tronc.
L'arbre exige pour pousser dans les meilleures conditions, un sol meuble, profond et frais.

Retour Catalogue

Les différents porte-greffes Particularités de la cueillette Conditions de vente

Retour accueil